Nous sommes le Mercredi 22 Novembre 2017
Principal
Accueil
 
Communications
Contact
Forum
Chat
 
MémoTechniques
Samba
Apache
ProFTP
DHCP
Backup
RAID
Boot NT
Fetchmail
SWAP
ISO
PVM
 
Liens
OpenOffice.org
Easy-URPMI
MPPE/MPPC
XTEL
Liste live CDs
 

   Parallel Virtual Machine

Nous allons voir, lorsque vous avez un réseau chez vous, la possibilité de bénéficier des ressources des autres machines sous-utiliser... quelque soit l'architecture et les OS qui constitue le réseau...

Tout d'abord on récupère l'archive pvm3.4.5, puis on le décompresse :
# tar xvfz pvm3.4.5.tar.gz
on obtient par exemple le dossier : /usr/local/pvm3

avant toute compilation on doit exporter une variable :
PVM_ROOT=/usr/local/pvm3
export PVM_ROOT

à mettre dans le .bashrc de l'utilisateur qui devra lancer le daemon (root)... car cette variable sera utile même après un reboot de la machine !

ensuite dans le dossier /usr/local/pvm3 :
# make

Dans une grappe PVM, l'un des noeuds est utilisé pour la gestion de la grappe. Il utilise l'utilitaire rsh pour exécuter des commandes sur les autres noeuds comme le lancement du daemon... Il est donc impératif que l'utilisateur qui lance PVM bénéficie des droits suffissants sur rsh. Il faut, sur chaque noeud, créer un fichier .rhosts dans le home de l'utilisateur choisi (root). ce fichier devra contenir le nom des autres noeuds ainsi que celui des utilisateurs...

exemple :
# fichier /root/.rhosts de la machine noeud1
noeud0.domain.local root
noeudn.domain.local root

dans cet exemple, la première ligne autorise root en provenance de noeud0 à utiliser les services de rsh sur noeud1.
Pour cela il faut que le service rsh soit démarrer, en général via inetd, donc assurez-vous d'avoir dans /etc/inetd.conf :
shell stream tcp nowait root /usr/sbin/tcpd in.rshd -h -L
par défaut root n'est pas autoriser à utilisé rsh, l'option -h résoud ce problème !

pour vérifier que rsh fonctionne, vous pouvez tester une commande :
# rsh noeud1 ls
si vous obtenez permission denied, verifiez votre config... sinon c'est OK !
ps : noeud1 doit être present dans /etc/hosts pour la résolution de noms

reste plus qu'à démarrer notre grappe, depuis le serveur noeud0 :
# /usr/local/pvm3/lib/pvm
vous obtiendrez un shell pvm>

dés le premier lancement, le pvmd local est lancé sur le serveur...
pvm> conf
nous retourne :
HOSTDTIDARCHSPEEDDSIG
noeud04000LINUX10000x00408841

on rajoute donc un nouveau noeud :
pvm> add noeud1
et cette fois-ci la commande conf doit retourner un truc du genre :
HOSTDTIDARCHSPEEDDSIG
noeud04000LINUX10000x00408841
noeud18000LINUX10000x00408841

Notre grappe est à ce moment constitué de deux noeuds (noeud0 et noeud1)
on peut quitter pvm, sans pour autant arreter la grappe :
pvm> quit
notre grappe est toujours en fonctionnement, pour arreter la grappe, relancer pvm et : pvm> halt

Autre méthode pour lancer la grappe
# /usr/local/pvm3/lib/pvmd /root/myhosts &
le fichier /root/myhosts contenant les noms des noeuds (un par ligne)

Distributions
Mandriva
Redhat
Slackware
Caldera
Debian
Ubuntu
Archlinux
Turbolinux
Suse
Sol-linux
yellow Dog
gentoo
 
Goodies
fonds d'écran
sexy linux
humour
linuxgames
HappyPengouin
 
Téléchargements
Isolinux
RpmFind
PlanetMirroir
LinuxPackages
 
Sondage

Quel est votre distrib préféré ?

Mandrake
Redhat
Debian
Suse
Slackware
Turbolinux
Caldera
Gentoo
Autres


Voir les résultats


Copyright ©2000-2014 Asrun Network. All rights reserved.
Linux est une marque déposée de Linus Torvalds